Le Monde des Possibles

Quelle approche substantielle et durable l’organisation adopte-t-elle pour lutter contre la pauvreté ?

Grâce au projet 109 (à comprendre au sens de « sang neuf »), 12 jeunes migrants ont été accompagnés par des seniors liégeois dans leur recherche d’emploi ainsi que dans d’autres démarches administratives.

Le but est de sortir les jeunes d’origine étrangère de leur situation instable et précaire en favorisant leur intégration socioprofessionnelle. Pour ce faire, l’ASBL cherche des solutions aux problèmes quotidiens qu’ils rencontrent.

Quatre des jeunes accompagnés ont trouvé un emploi entretemps et la plupart sont inscrits à une formation.

Depuis lors, le projet a été intégré au fonctionnement du Monde des possibles, ce qui a permis à 8 autres jeunes d’y participer. En transversalité avec les autres projets de l’ASBL et le service social, il donne lieu à un accompagnement complet et individualisé.

Le parrainage proposé par le projet 109 aide ces jeunes à prendre confiance en eux, à définir un projet professionnel et à développer un réseau social et professionnel.

Pour les mentors, c’est une chance de partager et de valoriser leur expérience, mais aussi de mieux comprendre la réalité de la migration et d’entreprendre une action citoyenne.

 

Quels partenariats et méthodologies rendent ce projet unique en termes de lutte contre la pauvreté ?

Un partenariat a été mené avec le CRIPEL et l’IRFAM pour l’organisation d’une formation à destination des parrains. 

Le Monde des Possibles collabore également avec l’antenne jeunes du CPAS, qui leur envoie des jeunes en difficulté. Le Service Volontariat de la Province de Liège, de son côté, leur envoie régulièrement des seniors qui souhaitent devenir parrain ou marraine.

Enfin, l’organisation participe activement aux plateformes ISP (insertion socioprofessionnelle) et à un groupe de travail sur le logement, ce qui permet de renforcer le réseautage, essentiel dans ce domaine.

 

Comment l’organisation envisage-t-elle de relever les défis futurs en matière de lutte contre la pauvreté ?

Le Monde des Possibles projette de sensibiliser les citoyens à la richesse du parrainage afin d’élargir le public cible (jeunes en décrochage, demandeurs d’asile,...).

L’ASBL entend aussi organiser des ateliers plus réguliers pour soutenir le travail des binômes et leur réflexion collective, et imbriquer davantage le parrainage dans ses formations professionnalisantes (Sirius/coding ; Univerbal/interprétariat).

Ces actions permettront de renforcer la dynamique actuelle et de combattre l’isolement d’un public précarisé.